Dans le cadre de mes fonctions, il m’arrive assez souvent de devoir créer du contenu à propos d’un produit ou d’un service très pratico-pratique ou sérieux, pour ne pas dire « plate ». Eh bien, croyez-le ou non, ce sont ces types de mandats qui me stimulent le plus! Suis-je masochiste? Non, vraiment pas, mais j’adore relever des défis! Donc, si vous devez produire un texte sur un sujet tout sauf sexy, inspirez-vous de ces quelques conseils qui ajouteront du piquant à vos écrits!

 

5 stratégies pour accrocher — et retenir! — un lecteur malgré un sujet « ordinaire »

D’abord, ayez confiance en votre lecteur : s’il a commencé à lire votre article de blogue (ou votre dépliant ou votre publireportage, etc.), c’est qu’il s’intéresse forcément à son sujet — du moins, on l’espère! Maintenant, pour retenir son attention jusqu’à la fin, vous devez faire preuve d’un peu d’ingéniosité. Voici 5 techniques qui ont fait leurs preuves en rédaction Web et en publicité.

 

1 Choisissez un ton vivant qui interpelle directement le lecteur

Comme vous voyez, j’essaie humblement de prêcher par l’exemple! Surtout, adaptez votre niveau de langage à votre public cible (tutoyer un ado et vouvoyer un aîné, ça va de soi!). Le cas échéant, vulgarisez tout ce qui peut l’être… mais sans tomber dans la vulgarité! 😉

 

2 Utilisez des comparaisons imagées ou inventez des mises en situation inusitées

Une entreprise de plomberie, par exemple, pourrait écrire : « Votre robinet se prend pour les chutes du Niagara? » au lieu de « Votre robinet est défectueux? ».

Une compagnie d’assurances, pour sa part, pourrait commencer un texte ainsi : « Dégringoler les escaliers après avoir glissé sur un bloc Lego; s’appuyer par mégarde sur un élément du four allumé lors d’une première date; entrer en collision avec une énorme tortue intrépide sur une route de campagne… nul n’est à l’abri d’un accident! ».

En passant, si vous osez ce genre de procédé, assumez-le à fond — c’est très amusant, vous verrez!

 

3 Intégrez des éléments visuels qui donnent du rythme à la mise en page

Pour dynamiser votre document, optez pour des photos, des graphiques, des illustrations, des captures d’écran, des listes numérotées ou des listes à puces, notamment.

 

4 Ajoutez de l’information complémentaire ou des hyperliens pertinents

Votre lecteur aime en avoir pour son argent lorsqu’il consulte un document — gâtez-le, c’est le même prix (comme on dit)! Tant qu’à y être, voici une petite « plogue » fort appropriée :

Syndrome de la page blanche? Détendez-vous et prenez quelques minutes pour lire mon article intitulé Trouver l’inspiration pour écrire : 7 stratégies efficaces! 😉

 

5 Ayez recours aux jeux de mots, aux rimes et à l’humour

Oui oui, on peut blaguer à propos de déclarations de revenus et d’entretien de fournaises! Ma collègue Johannie est d’ailleurs experte dans l’art de rendre les sujets sérieux absolument délicieux. Lisez son article Paronymes, homophones, synonymes : gare au choix des mots! pour en avoir une brillante démonstration!

 

Besoin d’aide pour produire du contenu sur un sujet que vous trouvez commun ou complexe ou qui vous semble inintéressant? Chez Scriptum, on peut vous aider : communiquez avec nous dès maintenant!