« Pour participer, aimez notre page et partagez sur votre mur! » Ça sonne familier, n’est-ce pas? En effet, les concours sur Facebook sont de plus en plus nombreux, et ceux-ci semblent à la portée de toutes les entreprises. C’est vrai, mais il faut tout de même prendre quelques précautions. Je vous invite à lire ce qui suit afin de connaître 7 pièges à éviter pour organiser un concours sur Facebook dans les règles de l’art.

 

1 Poursuivre le mauvais objectif

Avant toute chose, il est primordial de déterminer l’objectif de votre concours. Obtenir un maximum de mentions « j’aime » sur votre publication ou sur votre page, est-ce réellement ce que vous cherchez? J’imagine que vous voulez plutôt augmenter vos ventes, non? Concevez donc votre concours en ce sens. Par exemple, au lieu d’inviter les gens à aimer votre publication pour participer, demandez-leur d’indiquer le produit préféré de votre commerce dans la section des commentaires.

 

2 Oublier le côté local de votre entreprise

Que vous l’ayez demandé ou pas, soyez assuré que plusieurs personnes seront tentées de partager votre concours à tous leurs « amis ». Cela peut certainement vous offrir une belle visibilité, mais aussi occasionner certains effets non désirés! Si votre concours résulte en 1000 mentions « j’aime » supplémentaires sur votre page, mais que 75 % d’entre elles proviennent de gens qui demeurent à plusieurs dizaines (voire centaines) de kilomètres de votre commerce, votre objectif ne sera certainement pas atteint.

Proposez donc un prix à échanger sur place, comme une carte-cadeau ou un service gratuit, plutôt qu’un panier-cadeau ou de l’argent comptant, par exemple.

 

3 Fermer les yeux sur les règlements de Facebook

Les règlements de Facebook concernant les promotions sont formels :

Les mentions telles que « partagez ce lien dans votre journal pour participer », « partagez ce lien sur le journal de vos amis pour obtenir plus de participations » ou « identifiez vos amis dans cette publication pour participer » ne sont pas autorisées.

« Quoi? Mais Noémie, tout le monde le fait! », me direz-vous. Eh bien, comme répondrait ma mère : « Si tout le monde se jette en bas du pont, vas-tu le faire, toi aussi? ». Pour dormir l’esprit tranquille et éviter les mauvaises surprises, respectez ces règles à la lettre.

 

4 Ignorer la Loi québécoise sur les concours publicitaires

La Loi québécoise sur les loteries, les concours publicitaires et les appareils d’amusement stipule que tout concours publicitaire ayant un prix d’une valeur de 100 $ ou plus doit se soumettre à plusieurs règles. Notamment, il est nécessaire de rendre publics les règlements du concours, y compris, entre autres, la date et l’heure de désignation du gagnant ainsi que la description précise du prix offert. Pour éviter ces tracas, il suffit de proposer un prix d’une valeur de 99 $ ou moins. Si cela est impossible, assurez-vous alors de bien comprendre le texte de loi — et de vous y conformer!

 

5 Omettre de mentionner la date limite de participation

Même si la valeur de votre prix ne dépasse pas 100 $, je vous conseille fortement d’indiquer clairement la date limite de participation et la date du tirage, si elles sont différentes. Vous éviterez ainsi d’être la cible de critiques d’internautes déçus et d’entacher la réputation de votre page. Par ailleurs, plus le concours semble légitime — avec des règlements, un visuel agréable et pertinent ainsi qu’une publication réfléchie et sans fautes d’orthographe —, plus il sera efficace et populaire.

 

6 Partager votre concours uniquement sur Facebook

Même si votre concours est organisé sur Facebook, rien ne vous empêche d’en faire la promotion sur vos autres canaux de diffusion. Invitez vos followers sur Twitter ainsi que vos connections sur LinkedIn à participer au concours sur votre page. Mentionnez-le dans votre infolettre et sur votre site Web. Si c’est possible, pourquoi ne pas en faire mention dans votre vitrine ou sur votre camion de livraison? Assurez-vous simplement de toujours référer les gens à votre page Facebook, puisque c’est là que le concours est hébergé.

 

7 Sélectionner le gagnant « à la mitaine »

Pour paraphraser Justin Trudeau, on est en 2017! Terminé le temps où l’on devait inscrire sur des petits bouts de papier les noms des participants avant d’en piger un au fond d’un sac! Conservez votre temps précieux, et utilisez plutôt l’une des nombreuses applications gratuites (comme Fanpage Karma) permettant d’effectuer un tirage facilement et rapidement. Il est même possible d’indiquer à l’application quelle était la date limite de participation et si l’on souhaite tirer un gagnant parmi les gens ayant aimé la publication ou parmi ceux l’ayant commentée.

 

Vous aimeriez obtenir d’autres conseils pour une gestion optimale de votre page Facebook d’entreprise? Abonnez-vous à la page Scriptum (si ce n’est déjà fait!) ou consultez nos différents forfaits de gestion des médias sociaux.