Il y a quelque temps, je vous ai expliqué l’importance de bâtir votre stratégie de commercialisation autour de personas marketing. Votre clientèle cible est clairement identifiée? Vous devez maintenant déterminer la teneur du contenu à produire pour attirer l’attention de vos personas. Quelles valeurs prônent-ils? Quels sont leurs intérêts? Pour vous inspirer, j’ai pensé aborder la notion de cordes sensibles.

 

Les cordes sensibles, c’est quoi?

L’expression « toucher (ou faire vibrer) la corde sensible de quelqu’un », ça vous dit quelque chose? Il s’agit d’une façon imagée de dire que l’on touche une personne, qu’on fait naître en elle une émotion. Le publiciste et écrivain Jacques Bouchard en a fait un concept clé du marketing grâce à son ouvrage Les 36 cordes sensibles des Québécois, publié en 1978. Si vous n’avez pas lu ce classique du marketing et de la publicité, je vous encourage à le faire.

 

En cherchant à répondre à une question en apparence simple (« Un Québécois, c’est quoi? »), l’auteur a créé une liste de 36 cordes sensibles issues de nos racines terrienne, minoritaire, nord-américaine, catholique, latine et française. Les voici.

 

  1. Le bon sens
  2. L’amour de la nature
  3. La simplicité
  4. La fidélité au patrimoine
  5. La finasserie (ruse)
  6. L’habileté manuelle
  7. Le complexe d’infériorité
  8. Le bas de laine (économies)
  9. L’envie
  10. L’étroitesse d’esprit
  11. Le matriarcat (organisation sociale où les femmes possèdent l’autorité)
  12. Le commérage
  13. La superconsommation (surconsommation)
  14. La recherche du confort
  15. Le goût bizarre
  16. La solidarité continentale
  17. Le sens de la publicité
  18. Les « nationalismes »
  19. L’antimercantilisme
  20. Le mysticisme (doctrine religieuse)
  21. L’esprit moutonnier (faire comme les autres)
  22. Le fatalisme (résignation, tendance à croire que tout est inéluctable)
  23. Le conservatisme
  24. La xénophobie (haine des étrangers)
  25. La joie de vivre
  26. L’amour des enfants
  27. Le besoin de paraître
  28. Le talent artistique
  29. La sentimentalité
  30. L’instinctivité
  31. Le chauvinisme (nationalisme exagéré)
  32. Le cartésianisme (rationalisme)
  33. L’individualisme
  34. La sensualité
  35. La vantardise
  36. Le manque de sens pratique

 

En 2006, Jacques Bouchard a publié une relecture de son célèbre ouvrage, Les nouvelles cordes sensibles des Québécois. À votre avis, combien de cordes sensibles ont été rayées de la liste initiale élaborée un quart de siècle plus tôt?

 

Eh bien, seulement 7… En effet, le complexe d’infériorité, le bas de laine, l’étroitesse d’esprit, le mysticisme, la xénophobie, le manque de sens pratique et l’antimercantilisme ont été remplacés par le mercantilisme (appât du gain), la tolérance, la bosse des technologies, l’entrepreneuriat, le scepticisme, l’hédonisme (recherche du plaisir) et la tergiversation (hésitation, report d’une décision indéfiniment). Pour le reste, les préoccupations des Québécois demeurent essentiellement les mêmes.

 

Cela vous étonne-t-il?

 

Quels sujets font « vibrer » votre clientèle cible?

Si les vidéos de chats et de bébés sont aussi populaires, c’est tout simplement parce qu’une grande partie de la population aime les chats et a des enfants. Pour générer de l’intérêt envers votre contenu et faire réagir votre clientèle cible, il suffit donc de faire vibrer les cordes sensibles de celle-ci. Ainsi, la prochaine étape de votre démarche sera d’identifier les cordes sensibles qui correspondent le mieux à vos personas afin de les exploiter dans votre stratégie marketing.

 

Pour vous aider, nous vous présenterons dans un prochain article de blogue les 7 traits communs qui définissent les Québécois.

 

Vous aimeriez maximiser la portée de vos publications et de votre contenu marketing? Consultez notre blogue et abonnez-vous à notre infolettre. Vous obtiendrez une panoplie de conseils pratiques!